Auxiliaire de Puériculture

on mercredi, 15 mars 2017. Posted in Santé

SanteDans une maternité ou un centre hospitalier, l'auxiliaire de puériculture donne les soins courants aux nouveau-nés ou aux enfants en bas âge. Il surveille leur courbe de poids et de température, veille à leur hygiène, prépare les biberons. Il accompagne aussi la maman dans son apprentissage des soins au bébé. Enfin, c'est lui qui assure l'entretien de la chambre de l'enfant et du matériel utilisé.

Dans un centre PMI (protection maternelle et infantile), il accueille les futures mères et les jeunes mamans avec leurs bébés. Il assiste aux consultations données par le médecin, gère les dossiers et effectue, aux côtés de la puéricultrice, des visites dans les familles pour conseiller les jeunes mamans.

Dans une crèche, le rythme de l'auxiliaire de puériculture suit celui des enfants. Il veille à leur hygiène et à leur alimentation, apprend l'autonomie aux plus grands. L'organisation de jeux et d'activités d'éveil constitue un autre pôle important de son travail. Il permet de développer la socialisation de l'enfant avant son entrée à l'école.

Lieux d'exercice

Un travail en équipe

En fonction des caractéristiques de la structure où il exerce, les missions professionnelles de l'auxiliaire de puériculture peuvent sensiblement différer. Mais il travaille toujours au sein d'une équipe constituée d'une part de personnel médical, d'autre part de travailleurs sociaux. Selon les cas, son activité professionnelle est placée sous la responsabilité d'un médecin, d'un infirmier ou d'un éducateur de jeunes enfants.

Des horaires variables

À l'hôpital, la continuité des soins impose une présence des personnels 24 h sur 24. L'auxiliaire suit donc les roulements de travail des équipes et des services, selon un emploi du temps établi à l'avance, dans la limite de 35 heures par semaine.

En structures d'accueil et garderies

Dans les crèche et les halte-garderies, les heures d'ouverture s'adaptent pour suivre les horaires de travail des parents. Dans les grandes villes, il existe également des garderies ouvertes tard en soirée, voire aussi toute la nuit (hôpitaux, services de soins, entreprises travaillant en deux ou trois-huit...).

 

DiplomeLe diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture se prépare en un an, au sein d'écoles spécialisées. Le concours d'entrée à ces écoles est accessible sans diplôme préalable mais le candidat doit être âgé de 17 ans au moins à la date d'entrée en formation. Les titulaires des baccalauréats professionnels « Accompagnement, soins et service à la personne » (ASSP) et « Services aux personnes et aux territoires » (SAPAT) bénéficient de dispenses de formation et d'une procédure de sélection particulière sur dossier puis entretien.

Après la 3e

 

Diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture

 

Préparations aux concours et formations

Source ONISEP

 

bas-de-page
Tuesday the 16th. Joomla Templates Free.
Copyright 2012

©