Assistant Dentaire

on mercredi, 15 mars 2017. Posted in Santé

 

 

SanteIl prépare l'ensemble des instruments nécessaires à l'intervention, les amalgames et ciments pour sceller une couronne, les pâtes pour prendre des empreintes... L'hygiène est sa priorité : sans relâche, il désinfecte, nettoie, stérilise et range le matériel utilisé pour les soins. L'entretien du mobilier dentaire lui incombe également.

Une certaine complicité est nécessaire entre le chirurgien-dentiste et son assistant. Il faut être capable de lui donner au bon moment ce dont il a besoin pour effectuer les soins au fauteuil. De plus, l'assistant réconforte les patients et les sensibilise en matière d'hygiène bucco-dentaire. Il existe une forte complémentarité entre la partie relationnelle et le côté plus technique du métier.Répondre au téléphone, prendre les rendez-vous, tenir à jour les dossiers médicaux, établir des devis de prothèse, assurer la liaison avec les organismes sociaux, encaisser les paiements, gérer les stocks et les commandes : l'assistant dentaire remplit des missions de secrétariat. Il gère également les relations avec le prothésiste dentaire et les fournisseurs.

Lieux d'exercice

En cabinet ou en centre de santé

Privilégié du chirurgien-dentiste ou du médecin stomatologiste, l'assistant dentaire exerce dans un cabinet dentaire libéral, un centre de soins mutualiste ou un service hospitalier de stomatologie. Quelques places dans les entreprises de fabrication de produits dentaires et les laboratoires médicaux. Ses horaires de travail, réguliers, peuvent être décalés : tard le soir, à l'heure du déjeuner ou le samedi matin.

Dans le respect des règles d'hygiène

Vaccination contre l'hépatite B, port d'une blouse, d'un masque et de gants... ce professionnel se montre très vigilant en matière d'hygiène. Sa tenue et sa propreté doivent être irréprochables. Il est, par ailleurs, soumis au secret professionnel et tenu de respecter les mêmes règles déontologiques que le praticien.

Pas de temps morts

Toujours en mouvement, en station debout, faisant face à de multiples interlocuteurs et à des tâches très diversifiées..., il doit se montrer réactif et dynamique. Pour éviter le trop-plein de fatigue, un seul moyen : rationaliser chaque déplacement ! Polyvalent, ce métier nécessite une grande autonomie.

 

                                     

Diplome Pour obtenir le statut d'assistant dentaire, il faut obtenir le titre du même nom. Ce dernier se prépare uniquement en cours d'emploi : il faut donc avoir trouvé au préalable un employeur. Autres conditions : être âgé de 18 ans au moins et être titulaire du DNB (diplôme national du brevet) ou d'un diplôme équivalent (qualification d'aide dentaire, formation de 12 mois après le DNB ou une classe de 3e validée).

La formation d'assistant dentaire est dispensée sur 18 mois dans un centre de formation habilité par la CPNE-FP (Commission paritaire nationale de l'emploi et de la formation professionnelle) des cabinets dentaires libéraux. Elle se déroule en contrat de professionnalisation. Elle est accessible dans le cadre de la VAE (validation des acquis de l'expérience), à condition de justifier d'une expérience professionnelle de 3 ans en rapport avec cette activité.

Niveau bac

  • Titre d'assistant dentaire

 

Centres de formation CNQAOS

Site : www.cnqaos.asso.fr

Maison dentaire
Rue Frédéric Le Guyader
BP 262
29272 BREST CEDEX
tél : 02 98 44 51 29

 

39 rue Fernand Robert, Groupe Saint Exupéry
35042 Rennes
Tél. : 06 75 61 76 54
Mél : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Source ONISEP

 

 

 

 

 

 



 

bas-de-page
Tuesday the 16th. Joomla Templates Free.
Copyright 2012

©